compter carbone approximativement

Compter carbone à chaque prise de décision

Pour un calcul approximatif des émissions des bâtiments, des déplacements et de la nourriture.

 

Si vous prenez la menace climatique au sérieux, alors il nous faut compter carbone, comme on compte en euros, à chaque prise de décision.

Tous ceux qui ont voyagé hors de la zone euros ont pu mesurer à quel point compter en argent suppose de connaître beaucoup de références dans une monnaie que l’on ne connaît pas : le montant d’un salaire, d’une nuit d’hôtel, le prix d’un repas ou d’un ticket de bus…

Compter carbone est plus simple, demande moins de références. L’approximation suffit pour avoir une idée de ce qui est fortement émissif ou pas ; et décider en conséquence.

Les chiffres qui suivent servent à ce calcul approximatif, les ordres de grandeurs comme disent les ingénieurs. Ceux qui font qu’un pont tient ou pas sous la charge.

Bâtiments : comptez vos kwh et multipliez par les émissions de votre source d’énergie.

Pour l’électricité, comptez 180 geCO2 par kwh, (c’est beaucoup plus compliqué que ça mais vous tenez l’ordre de grandeur) le gaz 240 geCO2 par kwh, le fuel 300 geCO2 par kwh. Le chauffage urbain varie beaucoup de 20 à 200 geCO2 par kwh selon les énergies utilisées… Comptez 100 geCO2 par kwh.

A noter que le chauffage urbain est avec EDF le dernier utilisateur massif de charbon ; lequel émet 400 geCO2 par kwh

Déplacements terrestres :

En bus, en métro, en train, les émissions sont négligeables. Inutile de calculer. En voiture comptez 300 geCO2 par km parcouru.

Pour un calcul plus précis, 44 g de CO2 pour la construction de votre voiture plus votre consommation réelle d’essence en litres aux 100 km multipliée par 27 g de CO2. (22g si diesel)

Déplacements en avion :

En seconde, comptez 300 geCO2 du km pour un vol à moins de 2000 km, 200 geCO2 du km au delà. En première, comptez 600 geCO2 du km quelle que soit la distance.

Pour un calcul plus précis : à moins de 2000 km, 280 geCO2 du km en seconde, 580 geCO2 du km en classe affaire. A plus de 2000 km, 180 geCO2 du km en seconde, 440 geCO2 du km en classe affaire et 660 geCO2 du km en première.

Nourriture :

Du champ au traitement des déchets, notre nourriture pèse le tiers de vos émissions totales tandis que bâtiments et déplacements en pèsent la moitié ; pour ne pas faire de calculs compliqués, comptez donc 60% de ce que vous avez calculé pour bâtiments et déplacements, à l’année.

Et après ?

Pour commencer à réduire à peu de frais vos émissions et par là même trouver les premiers moyens financiers de réduire plus encore vos émissions,  allez sur habitant, entrepreneur ou élu.

Source base carbone V11-3

About agirlocal