COP 25 : comment calculer l’empreinte carbone de sa commune pour agir

Il est possible de calculer gratuitement, en moins d’une heure, l’empreinte carbone communale  de chacune des 35000 communes de France. Pourquoi pas dans votre pays ?

Nos gouvernants peuvent nous aider à sortir de la menace climatique en comblant un vide béant des politiques publiques : l’articulation des initiatives locales avec les décisions de gouvernement. A commencer par la connaissance de nos émissions de gaz à effet de serre, là où nous vivons, c’est à dire là où nous pouvons en décider. Mais en France, nos gouvernants ne le font pas.

Pour combler ce vide et agir, sans attendre, j’ai construit un tableur avec les données françaises de notre Haut Conseil pour le Climat et vous invite à en faire de même avec vos données nationales.

Approchée, l’empreinte carbone communale ainsi calculée est forcément moins précise que ne le ferait le ministère et surtout sans la légitimité de la puissance publique dont j’étais doté. Mais le tableur est simple, compréhensible, les sources des données, exclusivement publiques et les formules de calcul sont affichées. Il est intégré dans un kit transition : http://agirlocal.org/kit-transition- locale/

Mieux, ce tableur fournit un instrument de mesure cohérent de la commune à la France en passant par celle de l’intercommunalité, du département et de la région.

Nous pouvons faire bien mieux, évidemment ; les pouvoirs publics surtout.

Mais telle quelle, l’empreinte carbone nationale ainsi répartie est un bon détecteur des projets à construire ensemble sur nos territoires.

A l’expérience, l’empreinte carbone est en effet une machine à inventer et reproduire des projets efficaces, finançables. Avec un effet caché mais évident quand on y réfléchit : économiser du CO2 donne du pouvoir d’achat que l’on peut réinvestir dans des projets de réduction de CO2.

Avec le critère du kgCO2e à l’euro investi dans un projet local donné, l’empreinte carbone répartie qui vous est proposée permet une mesure de l’efficacité des projets à toutes les échelles de territoires, de la commune à la région, en regard du total approché de ses émissions. Outil de choix des projets les plus efficaces, il est fédérateur.

L’empreinte carbone répartie pousse à trouver une réponse à chaque type de générateurs de gaz à effet de serre de la commune à la région, c’est à dire à chaque question de changement de productions et consommations locales, de flux entrants et sortants de personnes, de marchandises, de connaissances et d’argent. Ce que l’on peut appeler le métabolisme de nos territoires, produit de nos modes de vie, sur des territoires sédimentés par les investissements des générations qui s’y sont succédées.

Progressivement, cet outil permet de construire une vision partagée pour organiser l’objectif zéro carbone à toutes les échelles de territoire.

Mieux, il conduit à inventer une nouvelle forme de démocratie locale.

Pour écarter la menace climatique efficacement nous avons besoin d’accords internationaux, de politiques et lois nationales, mais nous avons tout autant besoin d’agir efficacement, là où nous habitons, travaillons, nous distrayons, c’est à dire là où nous pouvons en décider, localement, seul ou ensemble, dans le plaisir de vivre.

Vous trouverez ici 5 propositions de décisions nationales envoyée à nos gouvernants pour mobiliser et outiller en France, 30 millions de famille, 5 millions d’entrepreneurs, 500 000 élus de 36 000 communes, de 1234 intercommunalités, de 100 départements, de 18 régions :  http://agirlocal.org/5-decisions-a-prendre/

Pourquoi pas faire de même chez vous ?

Quant à nous qui peuplons nos territoires, vous trouverez un document-outil d’une quarantaine de pages illustrées et une présentation ppt, fabriqués à partir de la commune de Jouy le Moutier, dans l’agglomération de Cergy-Pontoise :

  • Le document-outil propose des analyses, des actions, des projet et des démonstrateurs plus ou moins reproductibles sur nos territoires.
  • La présentation a pour objectif incontournable de mobiliser les acteurs locaux. Elle s’intitule « Jouy le Moutier zéro carbone ».

Le tout, tableur, mode d’emploi, document-outil et présentation de lancement local sont regroupés dans le kit transition locale : http://agirlocal.org/kit-transition- locale/

Je n’ai pas eu le temps de traduire ces documents, ils sont en français. Traduisez et diffusez. Prenez, en tout ou partie, adaptez, inventez. Nous ne nous en sortirons qu’en coopérant.

 

About agirlocal

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *