Comment déployer l’usine citoyenne ?

5 mai2020

Comment déployer l’usine citoyenne ?

Télécharger cette note : développement sncf au 5 mai

Objectif :

Nous recherchons de quoi produire bénévolement des millions de masques grand public, AFNOR

Moyen :

– Développement national du prototype d’usine citoyenne et de mise en relation des initiatives communales :

– Proposition d’implication SNCF par les élus cheminots, les retraités et un appoint d’actifs clé : développement du réseau, fabrication et appui aux couturières et couturiers bénévoles. Avec les maires, sur 100 départements et 14 régions ; en mode coopération, bénévolat, gratuité des masques.

A-Un tableau inscriptible des volontaires sur internet :

Premier besoin : des bénévoles pour produire/ des porteurs pour organiser, rassembler.

Commencer par un double appel, aux couturières et organisateurs de terrain d’une part et d’autre part au département-région-national pour structurer et développer massivement. Et donc tableau d’appel et inscription comme celui-là, double et sécurisé pour faciliter le double appel. https://lite.framacalc.org/9g8u-zllw1cpfrz

Non piratables, ces deux tableaux permettent un traitement par région, département, commune et envoi d’un mail automatique avec regroupement à la commune des volontaires d’une part et de l’autre une identification progressive des responsables départementaux, régionaux, nationaux.

B-Déclenchements :

Au lancement, tout faire en parallèle, à toutes les échelles de territoire.

Selon deux modes d’initialisation: volontaires ou engagement du maire.

Production et distribution :

En Val d’Oise, le déclencheur de la production de masques est l’organisateur communal qui fait appel à volontaires. En général par groupe Facebook ou via les élus en charge des associations et les maisons de quartier quand le maire s’engage.

Dés les premiers engagements communaux, l’achat des matières premières est possible, les agents communaux assurent la logistique. Achat, livraisons aux couturières, récolte, stérilisation, distribution.

Le réseau départemental des DGS est enclenché. Le responsable départemental SNCF devrait assister à leurs réunions.

Par défaut d’engagement communal, une production est possible, comme à Jouy le moutier. Le réseau des DGS est d’autant pus précieux.

Pour être complémentaire de l’effort national, la distribution sera effectuée avec les mairies selon les critères décidés localement par elles. La vision départementale permettra de doser les priorités à cette échelle, voire à celle de la région.

Organisation du développement :

Le site internet est la référence et le vecteur de la montée en compétence. Une adresse par département ? agirlocal95 par exemple. Les tableaux des contacts sont clé. Appel à fabrication et tutoriels sont les pages les plus vues.

L’organisateur départemental monte un groupe projet qui échange sur les problèmes et solutions, accueille les nouveaux entrants, gère le développement départemental. L’élu cheminot est décisif pour l’engagement des maires, le chef de projet départemental pour le développement opérationnel.

L’échelon régional permet de développer méthodiquement le projet, d’identifier problèmes et solutions, d’assurer la communication, les relations institutionnelles.

L’échelon national est un développeur de la couverture nationale en même temps qu’un apporteur d’outils et de solutions communes. Il assure à son niveau la communication, les relations institutionnelles.

C-Organisation et missions territoriales :

National avec régional :

– Développement du réseau : identification des responsables territoriaux et chefs de projet Sncf, à feuille de route coopération-bénévole- gratuit. Constitution de groupes de volontaires, régional, national. Organisation des communications.

– Fabrications et mises à disposition d’outils (NTIC, méthodes de fabrication, achats, logistique) vidéo formations, FAQ, coordinations.

– Communication, relations institutionnelles,

– Consolidation des besoins et productions.

Régional avec départemental :

– Développement du réseau régional-départemental; Organisation des communications.

– Identification des besoins, problèmes et solutions: achats, méthodes (yc ntic), fabrications, gestion de projets ;

– Communication, relations institutionnelles.

Départemental avec communal et intercommunal :

– Développement du réseau départemental-communal,

– Traitement des problèmes-solutions : achats, méthodes, fabrication, logistique, gestion de projets (yc Communication, relations institutionnelles)

Communal et intercommunal :

– Fabrication : découpe composants ou kit, couture, stérilisation,

– Organisation : assistance à fabrication, cad tout sauf fabrication : gestion du projet (yc Communication, relations institutionnelles), recrutement, achats, tutoriels, logistique.

Jean-Michel Vincent

Retraité

Délégué Val d’Oise d’agir pour le climat

Mandaté au national pour développer cette initiative.

About agirlocal

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *