l’atelier 2018 “la vie dans les métropoles au XXIème siècle”

 

 

Les ateliers, dits de maitrise d’oeuvre urbaine, ont pour caractéristique d’être force de proposition pour les décideurs.

Si cette formule continue d’être appliquée depuis 36 ans, c’est qu’elle a fait la démonstration de son efficacité, tant pour les villes étrangères qui la sollicitent régulièrement, que pour d’autres projets en Île-de-France ; la plus décisive étant le changement de lieu de l’exposition universelle de Shangaï, depuis les terrains autour de l’aéroport à ceux du centre ville. D’autres projets en Île-de-France ont bénéficié, à leur émergence, des propositions de ces jeunes professionnels et des débats ainsi instaurés : Paris Saclay par exemple.

L’atelier francilien 2018 a eu pour sujet “la vie dans les métropoles au XXIème siècle”.

Deux  ans de travail d’une centaine d’experts ont préparé des constats et des questions pour l’atelier de septembre. Cette préparation a été ponctuée par quatre soirées métropolitaines : les métropoles face au défi climatique, habiter-travailler-mobilités, le numérique fin en soi ou moyen, et l’attractivité économique et culturelle; et deux séminaires les ont encadrées. constats et questionnements (6 pages, illustrées)

21 jeunes professionnels de  13 nationalités différentes ont ensuite planché un mois puis présenté leurs travaux devant un jury international le 28 septembre 2018. production et jury (9 pages, illustrées)

Juste une citation, pour indiquer ce qu’ils souhaitent que nous fassions de cet atelier : à la dernière question aux participants d’un jury quelque peu piqué au vif par leurs propositions : “Comment allez vous faire ?” La réponse du dernier interpellé claque : « Nous avons besoin de vous tous pour répondre à cette question. »

Et pour plus de détails:

Pour vous donner une idée de ce travail de préparation, sur le thème de la soirée “les métropoles face au défi climatique”, un premier texte pose la question de la responsabilité de la classe moyenne et supérieure mondiale: nous sommes le problème, nous sommes la solution (3pages) ou version longue 8 pages. La première soirée métropolitaine animée par votre serviteur comprend deux interviews filmés et 4 experts : compte-rendu (8 pages illustrées)

Le compte rendu du 2ème séminaire est comme d’habitude sous forme d’un 4 pages de 8 questions, aboutissement de ce travail de préparation mais cette fois nous avons jugé utile de resserrer ces 8 questions à quatre qui vont par deux: gigantisme et mobilités, grand paysage et transition écologique.

Et pour revivre ce cheminement intellectuel qui mène aux constats et questions qui se posent pour bâtir une vision de la vie dans les métropoles au XXIème siècle,  accédez à l’intégrale “d’un feuilleton pour l’été” publié sur Linkedin cet été 2018  : http://agirlocal.org/un-feuilleton-pour-lete-latelier-la-vie-dans-les-metropoles-au-xxieme-siecle/

Ce feuilleton vous emmènera aussi dans les 7 visites organisées pour les participants afin qu’ils puissent vivre, un peu, la métropole avec leurs regards et leurs pieds. Celle des institutionnels que nous sommes ou avons été n’est pas la moindre: elle s’est terminée par une réflexion à voix haute de l’un de ces jeunes professionnels: “ben, c’est pas comme ça qu’on va y arriver”.

Alors pour voir si leurs propositions valent la peine, allez sur l’article de 8 pages illustrées rédigé à chaud à le lendemain du jury. Elles bousculent, les pieds sur terre.

Et comme indiqué en début de cet article, pour une synthèse d’ensemble, la restitution à la Caisse des Dépôts et Consignations puis à Grand Paris Aménagement:

constats et questionnements (6 pages, illustrées)

production et jury (9 pages, illustrées)

 

 

 

 

 

About agirlocal